• Home
  • Home

a tablecocosurfconcert2montagnecharette

Vendredi 28 Avril 2017  - 
Air à 26°C

- Océan à 27°C

guillemets1

Sites et monuments

Cilaos for ever

guillemets2

Les sites et monuments historiques du Cirque de Cilaos sont les témoignages de la conquête difficile par l'homme.

Le sentier des porteurs (XIXème et XXème)

Ce sentier d'environ 300 m de long part du plateau de Cilaos vers le fond du Bras des Etangs où se trouvent les anciens thermes.

Il était emprunté par les « porteurs de chaise » à la fin du XIXème et jusqu'au milieu du XXème, lors de la vogue du thermalisme à La Réunion.

La Lourde (Fin du XIXème)

Situé sur le sentier des Porteurs, c'est un lieu de culte marial connu des anciens de Cilaos depuis toujours. A Cilaos, la Vierge fait l'objet d'un culte important. Elle est accompagnée ici d'un Saint Expédit, également très vénéré.


Les anciens thermes (
1950)

Bras des Etangs, sentier des porteurs

L'histoire attribue la découverte des sources thermales de Cilaos à un certain Paulin Técher, chasseur de cabris sauvages, en 1815.

Les tout premiers curistes sont mentionnés en 1835, mais le premier établissement thermal, assez sommaire, n'est construit qu'en 1839. Il est remplacé par un bâtiment rectangulaire recouvert de bardeaux  en 1895. L'administration coloniale confie la gestion des thermes au docteur Mac Auliffe en 1900. En 1948, un cyclone détruit presque entièrement les thermes qui sont reconstruites sur les fondations des anciens bâtiments deux ans plus tard.

Tombe du Docteur Mac Auliffe (1908)

Cimetière

Né à Rennes le 8 mars 1837, le Docteur Mac Auliffe s'installe à Cilaos en 1899. Le 20 décembre 1900, il est nommé médecin résidant de l'établissement thermal de Cilaos, qu'il développe et fait connaître par le biais d'article de journaux, de cycles de conférence, amis surtout grâce à son livre paru en 1902. Il meurt en 1908. Sa tombe porte l'épitaphe "Cilaos for ever".

Eglise Notre Dame des Neiges

1938

Construite à l'initiative du Père Boiteau, curé de la paroisse à partir de 1934, cette église remplace un ancien édifice devenu trop petit. Elle tient son nom de sa situation au Pied du Piton des Neiges. Elle est construite dans un slyle art déco typique des années 1930, avec une façade en demi-lune. Son clocher a été doté récemment d'un carillon.

La tombe du Père Boiteau 

1947

Place de l'Eglise

Le père Boiteau est nommé sous-directeur du séminaire de Cilaos après plusieurs remplacements dans l'île. Il en devient le directeur en 1928. Il cumule les fonctions de supérieur de séminaire et de curé de la paroisse à partir de 1934. Personnage réservé, pieux et dévoué, il mène une vie a un tel point exemplaire que les paroissiens voient en lui l'image d'un saint. Depuis sa mort, le 07 juillet 1947, un culte lui est voué, et sa tombe, entretenue avec soin, passe pour avoir des vertus miraculeuses.

Le Séminaire

1913

Chemin du séminaire

On y enseignait le latin, l'anglais ou encore l'arithmétique. Ce séminaire a formé l'élite réunionnaise, prête et laïcs, jusqu'à la classe de première créée en 1960. Le bâtiment, fermé en 1973, a été transformé en auberge.

Découvrir Cilaos

Les Fêtes de Cilaos

Vidéos sur Cilaos

Les communes du Sud

Boranbor

avril 30

Rivière d'Abord

Marché aux fleurs

mai 06

Stade Gilbert Delgard

Marché de producteurs

mai 14

Place de la mairie de Saint-Louis

Ti marché la kour

mai 14

Aire de pique nique Ilet Alcide


Voir toutes les dates
en bref

galerie photos
SOUVENIRS