• Home
  • Home

a tablecocosurfconcert2montagnecharette

Samedi 29 Avril 2017  - 
Air à 26°C

- Océan à 27°C

guillemets1

Sites et monuments

Saint-Joseph

guillemets2

Les sites et les vestiges de Saint-Joseph sont les témoins d'une histoire passée ou présente orientée autour de la ruralité encore fortement présente aujourd'hui.

Le four à chaux de Manapany (1854-1895)

En 1853, le conseil de Saint-Joseph accorde à M. Guy de Ferrière ingénieur colonial et M. de Rontaunay un permis d'établir un pont d'embarcadère à Manapany les Bains.

Construit l'année suivante, il recevait le corail venant de Grands Bois et d'Anse les Bas qui servait à alimenter les usines de Manapany-les-Bas et de Saint-Joseph. 

Elle cesse de fonctionner en 1895 au même moment que l'usine voisine de Caprice Orré (anciennement dénommée l'Etablissement).

L'église Sainte Geneviève des Lianes (1858)

Le 5 août 1858, le maire de Saint-Joseph Guy de Ferrières souligne l'urgence de la création d'une paroisse pour les localités des Lianes et de la Plaine des Grègues. L'église des Lianes est reconstruite en 1894 et 1936 suite aux passages de cyclones.

Aujourd'hui, sa particularité réside dans le fait qu'elle est la seule église à la Réunion, avec celle de Grand Ilet, à posséder une ossature en bois couvert de bardeaux.

  • Accès : sur la route à mi-chemin entre Saint-Joseph et Plaine des Grègues, suivez à gauche la route Hubert de Lisle sur 3 kms.
  • Visite libre

Le mausolée Raphaël Babet (1960)

Inaugurée 3 ans jour pour jour après la mort du député-maire de Saint-Joseph Raphaël Babet en 1957, ce mausolée domine la ville de Saint-Joseph. Il y est enterré debout face à la mer au sommet du piton Saladin qui porte aujourd'hui son nom. 

  • Accès : centre ville de Saint-Joseph à partir soit de la rue harles Darwin ou à 300 m au Sud de l'Eglise
  • Visite libre

Les vestiges de l'usine du Piton (1854-1942)

En 1847, le cyclone du 17 février emporte l'usine de l'Amitié installé dans le lit de la rivière des Remparts. Sept ans plus tard, trois nouvelles usines à sucre allument leurs feux à Saint-Joseph dont celle du Piton.

Rachetée en 1890, elle est transformée en féculerie et traite une moyenne de 6000 tonnes de manioc par an. Après la destruction des champs de manioc par les cyclones, l'usine ferme ses portes en 1942.

Un moment transformé en usine de vétyver, elle disparaît quelques années plus tard.

Liens thématiques pour Saint-Joseph

Les communes du Sud

Boranbor

avril 30

Rivière d'Abord

Marché aux fleurs

mai 06

Stade Gilbert Delgard

Marché de producteurs

mai 14

Place de la mairie de Saint-Louis

Ti marché la kour

mai 14

Aire de pique nique Ilet Alcide


Voir toutes les dates
en bref

galerie photos
SOUVENIRS